Juin 2000

Dinosaures : extinction précédée d'un déclin ?

Il est aujourd'hui admis par les paléontologues que les dinosaures ont été anéantis par l'impact d'une météorite il y a de cela 65 millions d'années. Leur déclin avait-il déjà commencé ?

Une partie des paléontologues, les gradualistes, pensent que leur déclin avait déjà commencé et que l'impact d'un objet extraterrestre a constitué un coup de grâce. Une autre partie, les catastrophistes, estiment qu'au contraire cet impact les a anéantis subitement alors qu'ils se portaient très bien.

Une étude récente, dirigée par Peter M. Sheehan, du Musée public de Milwaukee (Etats-Unis), semble aller dans le sens de ces derniers. Sheehan et son équipe ont sondé les sédiments du Montana et du Dakota du Nord, qui contiennent beaucoup de fossiles.

La météorite qui a heurté la Terre y a laissé une pellicule de poussière à forte teneur en iridium. Or si l'on compare la quantité de fossiles dans les trois mètres situés juste en dessous de cette pellicule à celle contenue dans les couches plus profondes, il apparaît qu'elles sont équivalentes. Ceci indiquerait que les dinosaures étaient, dans la période précédant immédiatement leur fin, aussi nombreux qu'auparavant.

Les gradualistes objectent cependant que l'ensemble des couches étudiées par Peter M. Sheehan ne couvre que les deux derniers millions d'années de l'existence des dinosaures. Selon eux, en remontant à 6 millions d'années avant leur fin, les reptiles géants auraient été plus nombreux, et ce, pour chaque espèce d'entre eux.


[Menu]
© Centre International de Recherche Scientifique
Tous droits réservés

[accueil]