Mai 2008

Une nouvelle cornée artificielle pourrait rendre la vue à des millions d’individus

Une cornée artificielle (kératoprothèse) améliorée, capable de restaurer la vue de plus de 10 millions d’individus aveugles de par le monde pour cause de cornées malades, pourrait prochainement devenir réalité, selon une analyse des recherches menées en la matière.

Curtis Frank, Christopher Ta, David Myung et Jennifer Cochran font remarquer que la maladie ou les lésions de la cornée, le tissu transparent qui couvre l’extrémité avant de l’œil, est la deuxième cause de cécité à travers le monde. Elle est traitée dans les pays développés par des greffes en provenance de donneurs. Mais en de nombreux endroits du monde, les transplants de cornées ne sont pas disponibles par manque de donneurs ou en raison de barrières culturelles ou religieuses.

L’analyse décrit de nouveaux matériaux qui ont déjà permis une utilisation limitée de cornées artificielles, réalisant ainsi partiellement un rêve ancien de la médecine. Des matériaux plus avancés, dont des hydrogels polymères, similaires à ceux utilisés pour assouplir les lentilles de contact, ouvrent la possibilité d’une imitation étroite des propriétés importantes des cornées naturelles, dont l’épithélialisation. Les progrès rapides enregistrés laissent entrevoir la possibilité d’éliminer complètement la nécessité du recours aux cornées de donneurs.


[Menu]
© Centre International de Recherche Scientifique
Tous droits réservés

[accueil]