Septembre 2000

Cancuen, la Cité maya retrouvée

Pendant près d'un siècle, les scientifiques et les pillards ont ignoré d'importantes ruines situées dans le nord du Guatemala, simplement parce qu'elles semblaient ne contenir ni temples ni sites mortuaires pouvant contenir des trésors. Le site avait pourtant été découvert dès 1905 par Tobert Maler, un explorateur autrichien. Or en dessous du rideau de boue et de feuillage dense de la jungle, se cachait un des plus importants centres commerciaux du monde maya pendant plus de 1.200 ans : Cancuen, qui signifie en maya ancien "Place du Serpent".

Dix ans seraient nécessaires pour déterrer complètement cette cité remontant à 400 ans avant J.C. Les 13 km² de la cité sont construits à l'ombre d'un palais de 25.000 m². Ce dernier est constitué de trois étages de 20 mètres de haut et de 170 chambres. Il s'agit d'une des plus imposantes structures mayas jamais découvertes, d'après la Société Géographique Nationale, sous le patronage duquel est placé le projet d'excavation de Cancuen. " Ce que nous avons trouvé, c'est un palais 20 fois plus large que ce que nous attendions ainsi qu'une importante place de marché maya " a déclaré Arthur Demerest, archéologue à l'Université Vanderbilt et directeur du projet Cancuen. Les scientifiques ne savent pas combien de marchands mayas ont commercé à Cancuen. Ils pensent cependant que la Cité aurait attiré plusieurs milliers d'entre eux en provenance des villages des montagnes voisines ainsi que de la cité Tikal située à 137 km au nord-est.


[Menu]
© Centre International de Recherche Scientifique
Tous droits réservés

[accueil]