Décembre 2000

Kenya : découverte des plus anciens restes d'hominidés

La région de Baringo, au centre du Kenya, est connue pour sa richesse en fossiles de toutes sortes. C'est précisément là que, fin octobre, une équipe de archéologues franco-kenyane a découvert ce qui serait les plus anciens restes d'hominidés connus à ce jour. Il s'agit des fragments osseux d'au moins cinq individus, qui dateraient de six millions d'années, d'après Brigitte Senut, scientifique au Muséum d'Histoire Naturelle de Paris et membre de l'équipe.

L'étude de ces ossements permet de mieux appréhender l'apparence et le mode de vie de ce lointain ancêtre : de la taille du chimpanzé, il se tenait déjà debout sur ses jambes. Et sa dentition, très proche de la nôtre, indique une alimentation basée sur la consommation de fruits et de légumes, et plus occasionnellement de viande.

Ces hominidés sont plus vieux de 1,5 million d'années que ceux retrouvés à Aramis, en Ethiopie, les derniers plus anciens ossements d'hominidés connus. Quant à la fameuse Lucy, découverte en Ethiopie en 1974, elle paraît bien jeune à côté puisqu'elle n'a " que " de 3,2 millions d'années.


[Menu]
© Centre International de Recherche Scientifique
Tous droits réservés

[accueil]