Janvier 2001

L'émergence de l'homme moderne

Les hommes modernes trouvent leur origine en Afrique mais auraient migré par petits groupes sur des milliers d'années en direction de la plupart des continents.

Il n'y a pas eu une seule vague d'hommes modernes à partir de l'Afrique en direction des autres continents selon Milford H. Wolpoff, anthropologue à l'Université du Michigan et co-auteur de l'étude sur le sujet publiée dans la revue Science du Vendredi 12 janvier.

D'après lui, ces petits groupes de migrants se seraient mélangés sur ces divers continents de destination à des humains archaïques comme l'homme de Néanderthal. Les gènes "supérieurs" des hommes modernes auraient prédominé, en raison du processus de la sélection naturelle. Et les humains archaïques, comme le Néanderthal, auraient ainsi disparu. Ces résultats sont basés sur l'étude de crânes anciens.

Cette théorie de la pluralité des vagues en provenance d'Afrique contredit la théorie selon laquelle les hommes modernes sont partis d'Afrique en direction du reste du monde en un seul mouvement de 10000 personnes environ. Selon cette théorie de la vague unique, une fois sur les continents d'arrivée, les modernes auraient supplanté les types archaïques.


[Menu]
© Centre International de Recherche Scientifique
Tous droits réservés

[accueil]