Décembre 2004

Une loi de la biologie commune aux espèces végétales, animales et aux microbes

Selon une loi bien connue des biologistes depuis plus de cent ans, la diversité des espèces animales et végétales augmente avec la dimension de la zone qu’elles occupent. Cette relation vient d’être observée pour la première fois au niveau microbien. Les résultats, mentionnés par deux articles parus dans la revue Nature du 9 décembre 2004, l’un portant sur les bactéries et l’autre sur les champignons microbiens, suggèrent que la relation serait une loi universelle commune à tous les domaines de la vie.

Les bactéries et les champignons, en dépit de leur petite taille, jouent partout un rôle : dans le changement climatique global, la purification de l’eau, le recyclage des restes de plantes et d’animaux morts ainsi que d’autres matériaux. Les bactéries par exemple décomposent le matériau organique qui, entre autres choses, fournit la majorité de l’azote dont ont besoin les plantes que nous mangeons. Ainsi, comprendre la distribution et l’écologie de base d’un des groupes d’organismes les plus abondants et divers sur Terre est crucial, fait remarquer Claire Horner-Devine, de l’Université de Washington, et principale auteur de l’article portant sur les bactéries.

Selon une idée en vogue depuis longtemps, les microbes sont si abondants et si petits, que les différents types de bactéries sont mélangés en permanence et, par conséquent, distribués au hasard. Les données recueillies permettent d’établir que, comme les plantes et les animaux, les microbes ne sont pas distribués au hasard. Des implications importantes découlent de ces résultats. Si la composition des bactéries est différente pour des endroits différents, alors leurs fonctions varieraient. Par exemple, un marécage salé à Rhode Island pourrait se comporter différemment, en ce qui concerne la manière d’amortir la pollution en azote en faveur du Narragansett Bay, d’un marécage qui semble similaire dans la baie de San Francisco.


[Menu]
© Centre International de Recherche Scientifique
Tous droits réservés

[accueil]