Novembre 2004

Amérique du Nord : une présence humaine vieille de 50.000 ans

La présence humaine en Amérique du Nord serait vieille d'au moins 50.000 ans, soit bien avant le dernier âge glaciaire. Il s'agit d'une nouvelle potentiellement révolutionnaire en matière d'archéologie de l'Amérique. Une théorie en vogue depuis longtemps parmi les archéologues fait remonter l'arrivée de l'homme en Amérique du Nord à 13.000 ans. La découverte est basée sur des tests au radiocarbone portant sur des restes de plantes carbonisées, trouvés sur le lieu de découverte d'objets façonnés, le long de la Savannah River (Allendale County). Les débuts de l'homo sapiens remontent à environ 70.000 ans en Afrique. Les témoignages archéologiques situent la migration de l'homme moderne hors d'Afrique, à moins 50.000 ans en direction de l'Australie et de l'Asie Centrale, et à moins 40.000 ans en direction de l'Europe. Le fait que les humains puissent avoir été présents en Amérique du Nord à cette époque devrait relancer le débat parmi les archéologues, soulevant du même coup des questions sur les origines et la migration de l'espèce humaine. La découverte a été réalisée par le Dr Albert Goodyear, de l'Université de Caroline du Sud.


[Menu]
© Centre International de Recherche Scientifique
Tous droits réservés

[accueil]