Décembre 2004

Masse musculaire et régulation de la tension artérielle

La capacité à réguler la tension artérielle en réponse au stress s'améliore lorsque la masse musculaire, par rapport à la masse graisseuse, augmente. La forme physique favorise la régulation de la tension artérielle par le biais de la capacité à réguler le sodium, précisent des chercheurs du Medical College of Georgia.

Lorsqu'on se trouve en situation de stress, la pression artérielle tend à s'élever puis, après cela, à descendre, indique Martha Wilson, principale auteure de l'étude. Lorsque les chercheurs ont observé les pourcentages de tissus gras et maigres, chez les participants à l'étude, ainsi que leur aptitude à excréter le sodium, premier mécanisme par lequel la tension artérielle revient à la normale, ils ont constaté que les personnes dont la proportion de graisse était plus importante présentaient une moindre capacité à excréter du sodium. La graisse, spécialement la graisse abdominale, secrète l'angiotensine, de laquelle dérive l'angiotensine II, un puissant vasoconstricteur qui commande aux reins d'absorber plus de sodium. D'où une rétention d'un volume plus grand d'eau par les vaisseaux sanguins.

Les chercheurs ont observé que lorsque la tension artérielle augmentait en moyenne de 5 % en réponse à un stress provoqué par des jeux vidéo, les participants qui avaient une plus grande quantité de masse musculaire maigre que de graisse, retrouvaient plus promptement des niveaux normaux, par le biais de ce processus d'excrétion du sodium appelé natriurèse.


[Menu]
© Centre International de Recherche Scientifique
Tous droits réservés

[accueil]