Décembre 1999

Tabac et espérance de vie

Le tabac fait perdre en moyenne 20 à 25 années de vie à ses consommateurs fidèles. Un fumeur régulier sur deux mourra du tabac, s'il a commencé dès l'adolescence, indique le Secrétariat d'Etat Français à la Santé.

Le tabac est un facteur de risque majeur dans les pathologies suivantes : mort du nourrisson, asthmes et bronchiolites. Les enfants dont les parents fument ont en outre huit fois plus de risques que les autres de devenir fumeurs à leur tour.

Selon les pneumologues, la pollution atmosphérique serait 10.000 fois moins dangereuse pour les voies respiratoires que le tabac. Aux Etats-Unis chez les femmes, le cancer du poumon sera dans 20 ans la première cause de mortalité, devant le cancer du sein.


[Menu]
© Centre International de Recherche Scientifique
Tous droits réservés

[accueil]