Mars 2000

Quelle est la nature du prion

Proteine seule, virus non-conventionnel, ou virino, les théories sur la nature de l'agent responsable des encéphalopathies spongiformes ne manquent pas.

Ces débats ont lieu au moment où la France décide de soumettre tout son cheptel à un test de détection du prion.

C'est depuis 1982, date à laquelle le terme prion a été inventé, que les connaissances sur les mécanismes des encéphalopathies spongiformes transmissibles se sont développées. Ainsi, c'est l'accumulation d'une forme anormale d'une proteine dénommée PrP.qui provoque la dégradation du système nerveux central.

Par ailleurs un solide faisceau de présomptions permet d'affirmer la possibilité de transmission de l'encéphalopathie spongiforme bovine à l'homme à travers une nouvelle variante de la maladie de Creutzfeld-Jacob. La véritable nature du prion reste cependant inconnue.


[Menu]
© Centre International de Recherche Scientifique
Tous droits réservés

[accueil]