Mai 2000

Thérapie cellulaire et traitement du diabète

Des chercheurs israéliens ont procédé à des expériences de thérapie génique chez des souris atteintes d'hyperglycémie. Ils se sont servis d'un gène qui dirige la constitution de l'intestin grêle et du pancréas chez le fœtus. Ce gène est appelé PDX-1. Injecté à des souris, il a intégré les cellules du foie ; ce qui a entraîné une production importante d'insuline par ces dernières. Les souris diabétiques ont ainsi pu retrouver une glycémie normale. Le gène PDX-1 a été introduit par le biais d'un adénovirus recombinant. Dans le cas où ces travaux sont confirmés pour l'espèce humaine, ces recherches pourraient permettre le développement de thérapies contre le diabète de type I. Ce diabète, qui survient dès l'enfance, nécessite des injections quotidiennes d'insuline.


[Menu]
© Centre International de Recherche Scientifique
Tous droits réservés

[accueil]