Août 2000

Nombre croissant de victimes de la variante de la maladie de Creutzfeld-Jakob

Depuis 1994, le nombre de personnes atteintes de la forme humaine de l'ESB (encéphalopathie spongiforme bovine ou maladie de la vache folle) a augmenté de 23 % par an en Grande-Bretagne. Tel est le résultat d'une étude menée par des scientifiques de la " London School of Hygiene and Tropical Medicine " et de la " National CJD Surveillance Unit ", et publiée dans la revue médicale The Lancet. La durée de la période d'incubation de la maladie n'étant pas encore connue, il est difficile d'après eux d'établir des prévisions quant à l'évolution de l'épidémie.

Les chercheurs ont par ailleurs observé que le nombre de décès dus à cette variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob a augmenté d'environ un tiers par an depuis 1994, soit un taux de mortalité supérieur au taux d'augmentation des personnes contaminées. Toujours selon la même étude, 14 personnes sont décédées de la maladie en Grande-Bretagne dans le courant du premier semestre 2000, alors que pour l'ensemble de l'année 1998, le nombre de décès a été évalué à 18. " Au Royaume-Uni, bien qu'en valeur absolue le nombre de morts reste bas, il apparaît qu'il y a une réelle augmentation en valeur relative, ce qui constitue une source d'inquiétude ", déclare le Dr Hester Ward (National CJD Surveillance Unit, Edimbourg, Ecosse).


[Menu]
© Centre International de Recherche Scientifique
Tous droits réservés

[accueil]