Novembre 2001

Risque cardiaque accru par une tension artérielle élevée

Les individus présentant une tension artérielle située à la limite supérieure de la normale, présentent deux à trois fois plus de risques de souffrir d'une attaque ou d'un arrêt cardiaque que ceux dont la tension artérielle est considérée comme optimale. "Plus basse est la tension artérielle, meilleur c'est" résume un des chercheurs ayant mené l'étude, le Dr Ramachandran S. Vasan, du Boston University School of Medicine (Etats-Unis). Ces recherches indiquent la nécessité de maintenir des niveaux de pression artérielle optimaux ajoute-t-il. L'étude a concerné 6859 personnes, hommes et femmes. Elle a fait l'objet d'une publication dans le New England Journal of Medicine du jeudi 1er novembre.

Une tension se situant à la limite supérieure de la normale se rencontre dans une large portion de la population, et plus fréquemment chez des personnes âgées, en surcharge pondérale ou présentant une hypercholestérolémie ou encore un diabète, tous facteurs de risque cardiovasculaire, a déclaré Vasan. Avec cette nouvelle étude, le seuil à partir duquel il est nécessaire de traiter la tension artérielle à l'aide de médicaments pourrait s'en trouver abaissé.


[Menu]
© Centre International de Recherche Scientifique
Tous droits réservés

[accueil]