Juillet 2002

Une consommation même modérée d'alcool serait néfaste

L'alcool, même consommé modérément, aurait des effets néfastes sur l'organisme, selon des chercheurs de l'Université d'Osaka (Japon). D'après leur étude, menée auprès de 1000 hommes sur une durée de 10 ans, on dénombrerait, chez les personnes consommant juste une boisson par jour, 20 à 30 % de cas en plus de tension artérielle élevée, comparativement aux non-consommateurs. Or l'hypertension artérielle accroît au fil du temps les risques de maladie coronarienne et d'accident vasculaire cérébral. Cette étude vient à contre-courant de recherches précédentes suggérant non seulement que la consommation modérée d'alcool n'a pas d'effets néfastes, mais qu'elle peut même présenter dans certains cas des effets bénéfiques, notamment sur le plan cardio-vasculaire.

D'une manière plus générale, constatent les chercheurs, comparé à un non-consommateur, un consommateur d'alcool présente un risque supérieur d'hypertension artérielle, et ce d'autant plus que la quantité consommée est importante.

Il n'est toutefois pas exclu que les résultats de l'étude vaillent plus pour les japonais que pour les occidentaux, en raison de différences par exemple au niveau du régime alimentaire ou du style de vie. Les recherches font l'objet d'une publication dans la revue Alcohol : Clinical Experience and Research.


[Menu]
© Centre International de Recherche Scientifique
Tous droits réservés

[accueil]