Décembre 2000

La plus vieille chanson d'amour

Des archéologues, placés sous la direction de Bratislav Vachala, ont mis à jour, lors de l'excavation à proximité du Caire d'une tombe égyptienne vieille de 4.300 ans, ce qu'ils estiment être la plus ancienne chanson écrite connue. Il s'agit d'une chanson d'amour en hiéroglyphes, entourée d'images de musiciens. Elle a été trouvée sur les murs de la tombe d'Inti, personnage de la noblesse et juge sous le règne de Pépi (6ème dynastie : 2345-2181 avant J.C.). Il pourrait s'agir soit d'un hymne à une déesse, à l'instar des nombreux hymnes ressemblant à des chansons d'amour, soit d'une chanson adressée à une femme.

Selon Laura Prichard, directrice-assistante de la bibliothèque de musique de Berkeley (Université de Californie), la musique était très importante pour les Égyptiens. Elle était présente dans la vie de tous les jours, que ce soit durant le travail, lors de banquets, dans les temples à l'occasion d'un décès. Les instruments de musique étaient notamment la harpe, la lyre, le luth ainsi que certaines formes primitives de hautbois, de clarinettes et de trompettes.

Selon la revue Archaeologia musicalis, la musique la plus ancienne était, antérieurement à cette découverte, un hymne pour le culte datant de 1.400 avant J.C. inscrit sur une tablette syrienne en argile.


[Menu]
© Centre International de Recherche Scientifique
Tous droits réservés

[accueil]