Janvier 2001

Lumière nouvelle sur la domination hindoue en Afghanistan

Des inscriptions en sanscrit sur la pierre ont été retrouvées il y a quelques années au nord de l'Afghanistan, dans la ville de Mazar-i-Sharif. Elles racontent l'histoire du souverain Shahi hindou Veka et de sa dévotion au dieu Civa. L'histoire et la signification de ces inscriptions datant de 959, ont été relatées par le Professeur Ahmad Hasan Dani, de l'Université Quaid-E-Azam d'Islamabad, à l'occasion du Congrès Indien d'Histoire. Selon ces inscriptions, c'est durant le règne du souverain Veka que le temple de Civa "fut construit à Maityasya par Parimaha (grand) Maitya pour son propre bénéfice ainsi que celui de son fils". Selon Dani, "les inscriptions donnent le nom du roi : Shahi Veka Raja, et lui confèrent le titre de Iryatumatu Ksanginanka… et il semble être le même roi qui porta le nom Khingila ou Khinkhila…". Les inscriptions comme les pièces de monnaie suggèrent que Veka aurait été un souverain indépendant du nord de l'Afghanistan.

"Ainsi, nous avons trouvé une autre branche de la souveraineté Shahi dans la partie nord de l'Afghanistan, par delà l'Hindu Kush. On dit que Veka a conquis la Terre, les marchés et les forts… suggérant qu'il doit avoir lui-même remporté des succès contre les souverains arabes du sud de l'Afghanistan" déclare Dani.


[Menu]
© Centre International de Recherche Scientifique
Tous droits réservés

[accueil]