Mars 2001

Des anciens manuscrits inaccessibles révélés

Des scientifiques américains ont développé une technique d'imagerie multi-spectrale permettant de lire notamment des papyrus carbonisés lors de l'éruption du Vésuve en 79 et découverts au 18ème siècle. La technique permet de distinguer des variations microscopiques dans la composition chimique des substances, comme l'encre par exemple, et de les transformer en images lisibles. La lecture de centaines de rouleaux, réduits à l'état de charbon il y a 2000 ans, est désormais possible.

Les rouleaux de papyrus ont été retrouvés dans une villa d'Herculanum. L'éruption qui a enseveli cette cité ainsi que Pompéi a paradoxalement permis de préserver les rouleaux. Avec l'air de bord de mer d'Herculanum, les manuscrits n'auraient pas survécu plus de mille ans. Le contenu de 450 des 1200 rouleaux mis à jour au 18ème siècle est encore inconnu en raison de la difficulté à les déchiffrer. 400 d'entre eux n'ont pas encore été déroulés.

Les scientifiques espèrent aussi, avec cette nouvelle technique, lire entre autres 30 dialogues perdus d'Aristote, des textes philosophiques d'Epicure, le travail scientifique d'Archimède. D'autres textes de la littérature classique perdus depuis longtemps pourraient être révélés.


[Menu]
© Centre International de Recherche Scientifique
Tous droits réservés

[accueil]