Mai 2002

L'ancêtre des fleurs

L'ancêtre des fleurs, des grains et des fruits pourrait avoir été une plante ayant vécu dans un lac de Chine il y a de cela 125 à 144 millions d'années. Dénommée Archaefructus sinensis et ne ressemblant à aucune espèce observée auparavant, elle porte les caractéristiques les plus primitives des plantes à fleurs, a déclaré David Dilcher, co-auteur d'un article sur le sujet paru le 3 mai dans la revue Science. Cela change entièrement notre vision de ce qu'aurait été la plus vieille de toutes les plantes à fleurs. En effet, les botanistes ont longtemps considéré une plante de Nouvelle-Calédonie, ressemblant au magnolia, comme la plus ancienne plante à fleurs.

Archaefructus aurait vécu en eau claire peu profonde, avec les fleurs et les graines s'étendant au-dessus de la surface de l'eau, selon Dilcher. Le fait d'avoir trouvé les fossiles de neuf poissons parmi les branches de la plante soutient la thèse d'une vie aquatique de la plante, qui renvoie au lis d'eau d'aujourd'hui. Cette découverte suggère que les plantes à fleurs ont débuté comme herbes se développant en eau peu profonde et étaient aptes à se reproduire rapidement, ce qui constitue un atout en termes de survie.

Les fleurs d'Archaefructus n'étaient pas dotées de vrais pétales. Elles ne fonctionnaient qu'en tant qu'unité reproductrice. Il est pourtant question de plante à fleurs en raison de la graine enclose dans les carpelles du fruit, précise Dilcher. La carpelle est la partie femelle de la fleur. Les plantes à fleurs auraient plus tard développé des pétales colorés et des fruits savoureux et parfumés afin de soutenir la reproduction. Les bonnes odeurs et les couleurs éclatantes des fleurs attirent les insectes, ce qui favorise la pollinisation, ainsi que les animaux, qui consomment les fruits des plantes et aident à la dissémination des graines.

La découverte éclaire l'évolution humaine elle-même, fait remarquer Dilcher. L'homme a co-évolué avec les plantes à fleurs et en dépend aujourd'hui pour sa survie, en termes d'alimentation, de fibres notamment, ajoute-t-il.


[Menu]
© Centre International de Recherche Scientifique
Tous droits réservés

[accueil]