Mai 2000

Jupiter et la Terre : des phénomènes météorologiques ressemblants

La Terre et Jupiter sont très dissemblables : l'une est une planète solide et tellurique, l'autre est une planète gazeuse géante. Pourtant, grâce à la sonde Galileo, en orbite autour de Jupiter, les chercheurs découvrent que la météorologie jovienne présente des ressemblances avec celle de la Terre. Ainsi, les travaux récents d'une équipe dirigée par Martin Roos-Serote, un néerlandais, ont permis de mettre en évidence une relation directe entre l'activité nuageuse de Jupiter et la vapeur d'eau.

Dans l'atmosphère de Jupiter, des régions sèches et des régions humides cohabitent. Ce sont les images infrarouges envoyées par Galileo qui ont permis d'établir ce fait. Or les zones humides sont liées à des nuages d'eau convectifs. En dehors de cette relation activité nuageuse - circulation de vapeur d'eau, d'autres ressemblances avec la météorologie terrestre existent. Ainsi, à titre d'exemple, des épisodes météorologiques joviens se rapprochent des perturbations tropicales de par le lien entre des éclairs d'orages et des nuages convectifs très actifs.


[Menu]
© Centre International de Recherche Scientifique
Tous droits réservés

[accueil]