Février 2001

Nouvelle espèce de chameaux

Selon des responsables du Programme des Nations-Unies pour l'Environnement, une espèce de camélidés vivant en Chine et en Mongolie devrait désormais être considérée comme différente de ses cousins domestiques. Il s'agit d'une espèce sauvage et rare dont la particularité, outre un plus grand espace entre ses deux bosses, est de boire de l'eau salée.

Ces chameaux sauvages étaient connus depuis des années. Mais c'est par la consommation d'eau salée que les scientifiques se sont rendus compte qu'il pouvait s'agir d'une espèce différente des chameaux domestiques. "Nous ne pouvons pas dire que nous en sommes certains à 100%, mais tous les éléments semblent indiquer qu'il s'agit bien d'une nouvelle espèce", a déclaré Rob Hepworth, l'un des membres du Programme. Des tests ont d'ores et déjà montré des différences génétiques significatives entre ces camélidés sauvages et leurs cousins domestiques.

Cette espèce différente compte seulement un millier de têtes en Asie. Il s'agit d'une espèce menacée. En Chine, les chasseurs, afin de recueillir leur viande, les tuent avec des mines placées aux abords des sources d'eau salée où ils viennent s'abreuver, confie John Hare, qui a créé la Fondation de Protection des Chameaux Sauvages.


[Menu]
© Centre International de Recherche Scientifique
Tous droits réservés

[accueil]