Février 2003

Des informations plus précises sur les débuts de l'Univers

L'image la plus détaillée du fond diffus cosmologique, montrant l'état de l'Univers 380 000 ans après le Big Bang, vient d'être livrée par le Microwave Anisotropy Probe (MAP) de la Nasa. Cet instrument est le successeur du Cosmic Microwave Background Explorer (COBE), qui avait recueilli la première image de ce "rayonnement fossile" de l'Univers en 1992. La résolution de l'image fournie par MAP, 35 fois supérieure à celle de COBE, permet désormais de décrire l'Univers avec une précision inédite, a déclaré Charles Bennett, de la Goddard Space Flight Center (Nasa).

Avant MAP, l'âge de l'Univers se situait entre 12 et 15 milliards d'années, la marge d'erreur possible étant importante. Avec MAP cet âge est estimé avec beaucoup plus de précision : 13,7 milliards d'années, avec une marge de plus ou moins 100 millions d'années. MAP a aussi permis de mesurer pour la première fois la polarisation du fond diffus cosmologique. La plus grande surprise a été de trouver que la première génération d'étoiles est apparue seulement 200 millions d'années après le Big Bang, soit beaucoup plus tôt qu'estimé auparavant. Bennett et ses collègues ont aussi calculé la quantité de matière de l'Univers. Il contiendrait 4% de matière ordinaire et 23% de matière noire, les 73% restants étant supposés être l'énergie noire, moteur mystérieux de l'accélération de l'expansion de l'Univers.

Ces nouveaux résultats constituent une confirmation des aspects les plus largement acceptés de la théorie cosmologique moderne, considérée jusqu'à maintenant comme plus ou moins spéculative.


[Menu]
© Centre International de Recherche Scientifique
Tous droits réservés

[accueil]