Mars 2003

Le noyau de Mars serait liquide

Le noyau de Mars serait liquide, d'après une étude menée par des physiciens du Jet Propulsion Laboratory (Etats-Unis), sur la base de trois années de données recueillies par Mars Global Surveyor (MGS). Ce résultat ne s'accorde pas avec des résultats antérieurs indiquant un noyau solidifié.

Folkner et ses collègues du Jet Propulsion Laboratory ont étudié un phénomène, appelé "marées des corps solides", causé par l'attraction du champ gravitationnel du Soleil sur Mars. Ce phénomène de marée provoque une altération de l'orbite de MGS autour de Mars. La mesure de ce déplacement permet aux chercheurs de calculer une valeur connue sous le nom de nombre de Love K2. Plus cette valeur est élevée, plus Mars se "déforme", ce qui signifie qu'elle est d'autant moins rigide. Une valeur K2 petite indique une planète solide.

Les chercheurs ont obtenu un K2 d'environ 0.15, correspondant à deux fois les estimations précédentes. Ceci indique un centre liquide, du moins au niveau de la partie externe du noyau. Une valeur inférieure à 0.1 indique un noyau solide.


[Menu]
© Centre International de Recherche Scientifique
Tous droits réservés

[accueil]